8 séries qui ont souffert après le départ de leur créateur

Published on July 22, 2015.

La télévision est devenue un tel milieu. Avec une quantité infinie de genres de séries, il est plus difficile que jamais de créer des séries à succès qui durent et conservent la fidélité de leur audience. Certains créateurs de séries sont des génies du divertissement comme Katims, Aaron Sorkin et Joss Whedon. Cependant, comme c’est l’habitude à Hollywood, le drame est primordial à la fois à l’écran et derrière l’écran, ce qui veut dire que parfois, peu importe la quantité d’efforts et d’amour portés à un projet, les créateurs se retirent une fois que la série est sur pied. Parfois, leur départ n’est pas remarqué, mais dans certains cas, l’effet est presque immédiat. Trop souvent, la fin de la série n’est pas loin derrière le départ du créateur, et c’est pourquoi ces 8 séries ont sérieusement souffert après leur départ !

8. The Walking Dead

Oui, The Walking Dead est une série à grand succès, un euphémisme si l’on considère le nombre de fans et les revenus générés par la série. Cependant, même les fans les plus fidèles se doivent d’admettre que les choses ont changé après le départ du créateur Frank Durabont. Après la première saison, les rumeurs du drame chauffaient déjà, et en juillet 2011, avant la seconde saison, Durabont a quitté le tournage. Il a été dit plus tard qu’il aurait été renvoyé. Peu importe, il n’a pas fallu longtemps pour que les fans commencent à critiquer la série bien plus que durant la première saison, lorsque Glen Mazzara a pris la place de showrunner pour les saisons deux et trois. La deuxième saison a été fortement critiquée pour son manque d’intrigue et de rebondissements, ce qui n’était pas idéal après la perte de Durabont. Mais il semble que Scott M. Gimple soit parvenu à rendre les fans plus heureux puisque la série entame sa sixième saison, avec une spinoff prévue sur le côté. The Walking Dead a peut-être survécu au départ de Durabont, mais ça n’a pas été sans difficulté et à certains moments, la série avait l’air sombre, comme lors de la bataille de Rick avec les zombies. La série a survécu, mais elle a souffert un certain moment.

Gene Page / ©AMC / courtesy Everett Collection

7. New York Police Blues

Vous voulez voir à quoi ressemble le succès à la télévision ? Ne cherchez pas plus loin que les 12 saisons de la série New York Police Blues de 1993 à 2005, l’une des premières dans la série des drames policiers. La série a été acclamée pour son honnêteté et son réalisme dans l’incarnation sans fioritures des vies personnelles et professionnelles d’officiers, et bien que la série ait continué pendant cinq saisons après le départ de David Milch, une chose est sûre : ce n’était plus la même série que les fans avaient adoré pendant 7 saisons. Les fans sont restés assez fidèles que pour la continuer, mais la série n’avait plus les caractéristiques uniques qui la démarquaient d’autres séries similaires. Avec le départ de la vision de Milch, les dialogues sont devenus aussi scénarisés et directs que tous les autres drames policiers, et la série a perdu le réalisme qui l’a propulsé là où elle était, au sommet.

Bob D’Amico / © ABC / Courtesy Everett Collection

6. À la Maison-Blanche

Aaron Sorkin est un homme aux incroyables talents qui ont été portés à la télévision et au cinéma. L’un de ses plus grands succès était la série A la Maison-Blanche, qui a duré sept saisons de 1999 à 2006. Le drame politique a été un grand succès, reconnu par les trois Golden Globes et les 26 Emmys qu’il a remportés. Cependant, le succès s’est ébréché lorsque Sorkin a quitté la série après la quatrième saison. La série est restée populaire dans le milieu des personnes cultivées, mais il est clair que le départ de Sorkin a endommagé la série ; la plainte la plus importante était le changement dans les dialogues. John Wells a fait de son mieux pour maintenir la série telle quelle et bien que l’intrigue n’ait pas changé, la série en son entier n’était que partiellement intacte puisque les dialogues pleins d’esprit ont disparu et que les personnages sont devenus des versions maladroites d’eux-mêmes que nous ne reconnaissions pas.

Source: NBC

5. Smallville

Smallville était vraiment une série géniale. Cependant, même les fans les plus irréductibles de la série originale emblématique de Superman vous diront que les choses sont devenues un peu trop étranges et moins géniales durant les dernières saisons. De nombreux fans ont adoré les premières saisons grâce à l’exceptionnelle intrigue du ‘monstre de la semaine’, qui a été utilisée pour accrocher le public. Mais durant les dernières saisons, la qualité a baissé et nous pensons que c’est parce que deux des créateurs originels de la série, Alfred Gough et Miles Millar, ont quitté l’équipe après la septième saison. Le ton de la série a changé et l’audience a commencé à baisser. Bien qu’il y ait eu d’excellents épisodes, ils ne valaient pas ceux des saisons précédentes. Les nouveaux showrunner nous ont même donné quelque chose que Gough et Millar avaient juré ne jamais se produire : Clark a commencé à voler.

Jack Rowand / © CW / Courtesy: Everett Collection

4. Les Simpsons

Dire que la série Les Simpsons a été un échec serait un mensonge si l’on considère que la série dure depuis 26 saisons et continue toujours ; cependant, les fans de la série qui l’ont regardée depuis le début vous diront que les choses ont d’abord changé après le départ du cocréateur Sam Simon après la quatrième saison, et qu’un changement drastique a eu lieu durant la saison huit lorsque Mike Scully a succédé en tant que showrunner. L’influence de Simon sur les premières saisons des Simpsons est notable ; mais Groening et le reste de l’équipe ont été capables de maintenir la série après son départ. Les showrunners ont changé de saison en saison, mais ceux qui préfèrent les premières saisons blâment Mike Scully pour avoir fait souffrir la série après qu’elle soit passée d’humour de culture pop intelligent et ironique à un humour plus bouffon, fade et basique. Clairement, cet humour plaisait toujours aux foules, ou la série ne serait plus là, mais un changement notable dans une série n’est jamais une bonne chose, même si elle dure plus de 20 saisons.

©20th Century Fox Film Corp. All rights reserved./courtesy Everett Collection

3. Revenge

Revenge est l’une des séries les plus récentes à souffrir du départ de son créateur, et l’une des séries où les effets ont été perçus immédiatement. Créée par Mike Kelley, Revenge a été diffusé en 2011 après que l’épisode pilote ait connu un immense succès grâce aux critiques positives sur son intrigue et l’excellente performance d’Emily VanCamp. À la fin de la seconde saison, Kelley décide de quitter la série, et cette série autrefois très prometteuse n’a duré que deux saisons sans lui. L’audience de la troisième saison a considérablement baissé au premier épisode et ce n’était que le début du déclin, puisque les critiques ont trouvé le scénario barbant et déclaré que la série n’avait pas grand-chose pour continuer – ils avaient raison, la série a été annulée après la quatrième saison.

Eric McCandless / ©ABC / Courtesy: Everett Collection

2. Gilmore Girls

Heureusement pour Gilmore Girls, la créatrice de la série Amy Sherman-Palladino est restée en poste pour la plus grande partie des sept saisons de la série, donc celle-ci n’a pas eu à souffrir longtemps avant d’être annulée. De 2000 à 2007, Gilmore Girls était une série favorite pour de nombreux adolescents du début des années 2000, et ce grâce aux dialogues pleins d’esprits et intellectuels et aux conversations profondes entre Lorelai et Rory. Malheureusement, la série a connu un échec retentissant sans Amy Sherman-Palladino. Amy et son mari ne comptaient pas quitter la série, mais elle n’a pas eu le choix en avril 2006 lorsqu’elle ne parvenait plus à s’entendre avec la nouvelle chaîne de la série, CW. Juste un an après, à la fin de la septième saison, qui était presque douloureuse à regarder et complètement perdue sans l’influence, la vision et la direction de Sherman-Palladino, la CW a annoncé qu’elle ne renouvellerait pas la série. Bien que l’argent ait été noté comme un ‘facteur clé’ de la décision, il était évident que la série n’aurait pas été la même et que les personnages manquaient de caractère sans Amy.

© The CW / Courtesy Everett Collection

1. Seinfeld

Peu importe la manière de voir les choses, Seinfeld était l’une des séries télévisées les plus emblématiques des années 1990. Aucune série depuis n’a été capable de se rapprocher de cette comédie sans effort qui transformait des vies ennuyeuses en une série télévisée impossible à manquer. Créée par Larry David et la star Jerry Seinfeld, la série était capable d’impliquer un public immense, semaine après semaine, saison après saison de 1989 à 1998. Bien que la série ait toujours été excellente après le départ de Larry David à la fin de la septième saison, sa perte a été remarquée dans la suite de la série, qui n’a duré que deux saisons de plus avant d’abandonner. Les fans fidèles admirent toujours qu’une série puisse suivre le même plan et réussir à chaque fois, donc de nombreux fans n’ont pas été contents lorsque la série a cessé de s’ouvrir sur une routine humoristique de Seinfeld. Bien qu’il y ait eu de bons épisodes, ils étaient moins fréquents et il devenait clair que réaliser et produire un excellent épisode sans effort n’était plus possible. Il était également clair que la série travaillait de plus en plus dur pour créer des moments emblématiques. Certains affirment que les spectateurs avaient des attentes trop élevées pour la série, mais la ligne du temps indique que les changements étaient un résultat direct du départ de David.

(c)Castle Rock Entertainment/courtesy Everett Collection

RHOC

RHOC: 10 Things You Didn’t Know About Kelly And Michael Dodd’s Relationship

X
- Click Here to Close Menu -